Sonder la conscience historique des Canadiens

 

Quelle est l’influence du passé dans la vie quotidienne des Canadiens ? De quelle manière l’histoire permet-elle de définir les identités collectives et individuelles ? L’histoire est-elle dépassée ou façonne-t-elle l’avenir du Canada, des Canadiens ?

 

Voici quelques-unes des questions à l’étude dans le cadre de l’ARUC (alliance de recherche université-communauté) Les Canadiens et leurs passés.

 

Lancé en 2006, ce projet s’inspire de recherches comparables ou apparentées menées en Australie, en Europe et aux États-Unis sur le rôle de l’histoire dans la vie quotidienne des gens. Au moyen d’une vaste enquête téléphonique, de groupes de discussion et d’autres méthodes de recherche, les chercheurs du projet entendent sonder la conscience historique des Canadiens afin de connaître leur intérêt général pour le passé et la compréhension qu’ils en ont, les activités liées au passé auxquelles ils participent et les sources d’information historique qu’ils estiment dignes de confiance. Les résultats sont publiés sous la forme d'un livre : Canadians and Their Pasts, Toronto, University of Toronto Press, 2013, 248 p.

 

Nous vous invitons à parcourir ce site pour en apprendre davantage sur les participants, les travaux et les résultats de l’ARUC Les Canadiens et leurs passés. Pour de récentes nouvelles du projet, suivez-nous sur Twitter.

 

Le financement du projet, dont la direction générale se trouve à l’Université Laval, à Québec, provient du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, ainsi que des six universités canadiennes et des quinze partenaires de la communauté engagés dans l’alliance de recherche.